Ecoidées, grossiste en produits bio, cosmétique, baies de Goji, Stévia...

 

Existe en poudre et cassonade

• Faible Index Glycémique !

• Savoureux et sain, s’utilise comme le sucre brun

Les Philippines ont trouvé leur trésor ! C’est dans la saveur sucrée d’une poudre brune, riche en nutriments, pure et naturelle, d’une réelle valeur diététique, produite par l’efflorescence de cocotiers cultivés sans produits chimiques, que nos cuisines et nos fins palais vont s’enorgueillir d’avoir découvert un nouveau cadeau de la nature!

Douceur de coco est élaboré à partir de sève de fleurs de cocotiers, selon un procédé artisanal.
Outre sa riche saveur de caramel, qui excelle dans les mueslis, les yaourts, fromages blancs ou boissons chaudes, son intérêt diététique réside en son faible index glycémique (24.5), ce qui en fait un équivalent solide au désormais célèbre sirop d’agave.

Ecoidées a sélectionné une qualité exceptionnelle venant des Philippines, que vous ne trouverez nulle par ailleurs !

Etude concernant la consommation humaine de Sucre de sève de fleur de cocotier, par Marie Gertrude C. I Santos, Professeur en Endocrinologie, membre de l’Association Américaine des Médecins Endocrinologues.

Introduction :
Une nouvelle sorte de sucre est développé à partir de sève d’efflorescences de cocotier, appelé Sucre de Coco. Il est produit aux Philippines. Il a été testé à l’Université de l’Institut Philippin de Chimie et il a été démontré que le sucre de coco ne cause pas d’hyperglycémie sur des souris présentant une glycémie normale. La question fut alors de démontrer si cet effet est identique chez l’homme.

Objectifs :
• Tester le sucre de coco chez un sujet humain présentant une glycémie normale et ses effets sur le taux de glucose dans le sang.

• De comparer les éventuelles variations de niveaux de glucose sanguins, face à un autre édulcorant (Brand X), chez un sujet présentant une glycémie normale.

Etablissement :
Cette étude a été conduite à l’Hôpital Docteur Binan de Laguna.

Méthodologie :
Un sujet humain de 24 ans, présentant une glycémie normale, a été choisi.
Des tests de tolérance au glucose ont été réalisés deux fois à une semaine d’intervalle, une fois ingérant du sucre de coco et une autre fois du Brand X (tests fondés sur des lignes directrices définies selon un protocole « ADA/AACE », utilisé par les médecins aux Philippines).
Il fut demandé au sujet de jeûner 10 heures avant le test. Un échantillon de sang fut prélevé, puis il lui fut demandé de consommer 75g de sucre de coco dissout dans 160ml d’eau. Puis, deux nouvelles prises de sang furent réalisées, respectivement à 1 et 2 heures d’intervalles. La même chose fut réalisée avec du Brand X, la semaine suivante.

Résultats :
Tableau 1 : résultats du test oral de glucose, par une ingestion de 75g de sucre de coco et de Brand X dans une préparation identique (valeurs en mmol/L) ( N.V. 3.9 à 5.8 mmol/L).

Figure 1 :
Comparaison des résultats de l’ingestion de 75g de sucre de coco chez un sujet adulte normal, dissout dans 160ml d’eau, et de Brand X en une préparation identique.

Interprétation des résultats :
Fondé sur des lignes directrices standards de l’interprétation des résultats, le sujet en situation de jeûne est non diabétique. Les valeurs de glucose dans le sang sont normales, autant pour le sucre de coco que pour le Brand X. Le sucre de coco est comparable au Brand X, pour autant que les valeurs de glucose soient concernées.

Conclusion :
• Le sucre de coco ne provoque pas d’hyperglycémie chez un sujet présentant une glycémie normale.
• Le sucre de coco est comparable au Brand X, pour autant que les valeurs de glucose soient concernées.

Nos références :
• Sachet sucre moulu 200g
• Sachet sucre moulu 500g
• Sachet cassonade moulue 500g